View my page on Freemen
Derniers sujets
» LES PESEES ACTIVES S'ETEIGNENT
par Admin Dim 17 Mai - 20:17

» GOODBYE MISTER BUSH
par jeffe Mer 5 Nov - 11:47

» de passage
par jeffe Mar 4 Nov - 19:27

» Discours d'Yves Cochet à l'Assemblée Nationale
par jeffe Lun 20 Oct - 9:03

» Fin du Plan maladies rares
par jeffe Mar 14 Oct - 12:47

» Les bourses européennes plongent
par jeffe Sam 11 Oct - 9:08

» AU BORD DU GOUFFRE
par loïs Ven 10 Oct - 22:06

» Trois fous se disputant le monde…
par jeffe Ven 26 Sep - 11:38

» Nicolas Sarkozy, Thierry Meyssan et la CIA
par loïs Mar 19 Aoû - 8:25

» Croissance négative de -0,2% au deuxième trimestre dans la zone euro
par jeffe Ven 15 Aoû - 10:56

PROMOTION DU FORUM
booterForum: votez pour ce site

www.meilleurduweb.com : Votez pour ce site.
HEBERGEMENT DE FICHIERS
Hébergement de fichiers

Hébergement d'Images
partenaires et amis
Réseau de Blog FreeWOmen

Forum Expression Libre

Blog de Pierre JC Allard

Blog de Bettina

Site consacré à l'esprit libertaire

Flux RSS
Pour vous abonner au flux RSS des Pensées Actives, cliquez sur ce logo.

Flx RSS
Flux RSS Suivis
Visit the Widget Gallery
Mots-clés


militantisme: Lequel et quels objectifs ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

militantisme: Lequel et quels objectifs ?

Message  loïs le Sam 12 Avr - 12:23

Faisant suite à ce post:
Etat d'ame ou défaite annoncée ?
J'ouvre ce nouveau sujet car je pense il mérite d'être traité séparément. L'admin (imum)

je suis tout nouveau sur ce forum " pensées actives " et j'en ai découvert beaucoup d'attraits.

Je pense, et donc peut me tromper, que le militantisme classique a toujours raison et force de se maintenir. Ces forums de discussion décuplent le potentiel, et élargissent des zones de sensibilisation.

Maintenant, il est patent qu'un certain nombre de personnes ( assez nombreux ) ont, soit courbé l'échine, ou sont restés couchés depuis toujours.Sans obligatoirement juger, c'est un constat.
Ce n'est donc pas avec eux qu'il faut compter améliorer quoique ce soit. Mais plutôt avec le potentiel qui existe.

Il me semble que tout ce bouillonnement sur le Net, participe d'une volonté de voire déboucher de nouvelles formes, voire un nouveau fonds, et que beaucoup de forumeurs qui n'ont peut-être jamais participé à une manifestation, à un meeting,.. réfléchissent, constituent des dossiers qu'ils partagent pour une connaissance mutuelle. Ce n'est pas négligeable.

Ensuite, fédérer tout celà ( sans vraiment organiser ), donner du lien. C'est déjà en cours.

loïs

Messages : 37
Date d'inscription : 12/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: militantisme: Lequel et quels objectifs ?

Message  jeffe le Sam 12 Avr - 12:43

Bonjour Loïs et bienvenue

militantisme classique a toujours raison et force de se maintenir
Peux-tu approfondir ceci ?
Car je trouve que jusqu'à maintenant, les formes de militantisme (syndicales/partis politiques/etc.) s'ils ont réussis à "limiter la casse", n'ont pas réellement réussis à apporter à eux seuls, une société réellement plus juste.
D'autant plus que, par le biais de divers facteurs (progrès technologique/démographie mondiale/évolution climatique...) les données changent radicalement et très vite.
En cela, je trouve que le militantisme connu jusqu'à aujourd'hui ne prend pas la vraie mesure de ce qu'il va falloir faire.
Par exemple:
cf ROMPRE AVEC LA Ve RÉPUBLIQUE, FONDER UNE VIe RÉPUBLIQUE

Mais pour le reste, suis bien d'accord.
avatar
jeffe

Messages : 581
Date d'inscription : 16/03/2008
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: militantisme: Lequel et quels objectifs ?

Message  ecotone le Sam 12 Avr - 14:47

Loïs, Jeffe, bonjour,

Le militantisme, pour moi il y a aussi le milieu associatif, la défense des consommateurs, l'environnement, les comités de quartiers, comités d'initiatives citoyennes, les loisirs jeunes,... parfois les parents d'élèves, les AMAP aujourd'hui qui prennent une place importantes, enfin je crois que militer ne doit pas se cantonner aux partis politiques.
Personnellement, je me demande aujourd'hui si le statut de l'assoc. 1901 est encore un bon statut pour des structures d'actions (collectives) à mettre en oeuvre...
Pour faire court, ce qui me dérange dans ses structures, c'est le pouvoir, la façon dont il est exercé, très piramidal, cela ne me convient plus du tout. Il faut que les décisions soient collégiales, les responsabilités partagées...
Je crois que la société civile devrait se construire dans une forme d'organisation qui serait sans chef, sans commandement, cela supprimerait la relation dominant/dominé.

Quand au sujet sur une autre république, je n'ai pas encore lu.
La petite clémentine, est bien mignone, mais le PC défend des trucs avec les quels je suis contre, un peu comme le PS, ils tentent de nous faire adapter au système, système que je remet en question. Déjà d'un point de vue intellectuel!

La question du net m'intéresse beaucoup, je crois en même temps qu'on ne pourra pas se passer des manif, physiquement, des millions de gens dans la rue, aura toujours plus d'impact qu'une pétition signée par des millions d'internautes, enfin, je crois...
Ce qui m'intéresse sur le net, c'est la possibilité de se mettre en réseaux, et de savoir que nous sommes nombreux, et plus isolés. C'est déjà pas mal, je crois. Surtout que ça ne concerne pas que le territoire français, les territoires géographiques me paraissent plus à notre portée par cet outil!

ecotone

Messages : 42
Date d'inscription : 09/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: militantisme: Lequel et quels objectifs ?

Message  jeffe le Sam 12 Avr - 20:04

Je pense qu'il est urgent de redéfinir le mot même de militantisme, ou plutôt son champ d'action et sa place au sein de la société.
Jusqu'à maintenant, le militantisme appartenait aux seuls partis et syndicats. Le militantisme "ménagé", celui de monsieur tout le monde qui achète bio est lui aussi un militantisme mais on se rend bien compte que cela ne suffira pas.
Alors peut-être que cette levée citoyenne, qui pour l'instant se confine dans la bulle internet, pourrait bien devenir cette alternative aux militantisme d'hier.
Pas de partis, pas de syndicats (nous savons tous qu'ils sont aux ordres d'idéologies surannées. (bien qu'en connaitre l'essence ne me parait pas inutile, au contraire).

Mais je crois surtout qu'avant de bouger quoi que ce soit, il faut de toute urgence établir les bases d'un
VRAI PROJET DE SOCIÉTÉ, voir de CIVILISATION.
Changer de république ne suffira pas et risque de voir encore les uns et les autres s'affronter au lieu de marcher ensemble vers un projet commun.

Sans les penseurs , les scientifiques, mais aussi sans les industriels, sans le capital, nous ne pouront que stagner.
Une seule chose peut nous réunir tous: La survit de l'espèce humaine.
Cela parait grandiloquent/loufoque ! Mais au rythme où vous les choses, on risque de bien moins rigoler d'ici 50 ans....

A mon humble avis, voici les trois sujets majeur autour desquels nous devrons articuler ce projet:

En préambules et condition préalable: replacer l' Humain (individu/espèce) au centre de toutes les attentions.

1/ Œuvrer de toute urgence pour le retour rapide à l'équilibre climatique planétaire.
2/ Œuvrer de toute urgence pour le retour rapide à l'équilibre social planétaire.
3/ Commencer sérieusement à préparer le future de l'espèce humaine (une autre planète ?)

cf Vers un Projet Sociétal Global (Site de Pierre F. GONOD)
cf NOUVELLE SOCIÉTÉ - site de Pierre JC Allard
avatar
jeffe

Messages : 581
Date d'inscription : 16/03/2008
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: militantisme: Lequel et quels objectifs ?

Message  loïs le Sam 12 Avr - 20:11

Le militantisme politique, associatif, est en même temps porteur , de mouvement.En celà, il " organise ", " gère " , structure l'action.De plus, et celà est vrai pour une bonne partie d'entre eux, le militantisme produit de la pensée et la propose.C'est là, je crois, que celà devient plus compliqué.Par exemple, le DAL, à l'origine, propose par des actions ( de plus médiatisées par des "acteurs" identifiés comme le professeur Jacquard,..) de provoquer la situation dans laquelle se trouve les mal-logés ou non-logés.Il ne gère pas, mais produit de l'action, de l'argumentation à saisir par les intéressés.
Toute une frange du mouvement associatif est construite là-dessus; la responsabilité de l'action, de la revendication par les intéressés eux-mêmes.Le mouvement des sans-papiers est construit aussi sur ce principe.
Bien sûr, cette intention est juste et noble, mais demande beaucoup plus d'implication de ceux qui sont victimes de ces exclusions.

Je suis d'accord pour estimer que le champ du militantisme doit se renouveler dans sa pratique; on assiste bien souvent à une difficulté de relais entre les générations des quadras, quinquas,..et les plus jeunes.Non que ceux-ci ne sont pas intéressés, mais que les pratiques doivent se modifier.En même temps, pour un mouvement politique, par exemple, il est des tâches répétitives comme la vente à la criée de journaux par tous les temps, la tenue de permanences, collages, meetings,..qu'il faut bien assurer, de plus sur la durée, sous peine de voir ces idées s'éteindre.

Le militantisme connu jusqu'à nos jours n'a peut-être pas pris la vraie mesure des changements à opérer; il resterait statique, si je t'ai bien compris, Jeffe. Oui et non. Ce qui se vit à l'intérieur de celui-ci est souvent différent de ce que l'on en donne à voir.
Disons que l'analyse politique, voire économique est assez bonne ( je m'appuierais sur le champ de réflexion ouvert par le Monde Diplomatique qui a été à l'origine de la création d'ATTAC; je ne parle pas de la suite.. et qui a permis à toute une frange de la population, jusqu'à alors peu au fait des mouvements de spéculation par exemple ( idée de la taxe Tobin ) de se conscientiser).C'est la riposte, la proposition adaptée à l'ère que nous vivons qui est plus difficile, plus problématique.A l'ère de la mondialisation, de la concentration du capital ,.. comment faire émerger un mouvement de protestation, et de contre-construction économique.
C'est difficile, j'en conviens.
Mais des mouvements de sensibilité alternative à la croissance existent et se développent au travers des forums sociaux, de la décroissance,..

Oui, la notion de bureaucratie, de prise de décision par une minorité est à proscrire. Un certain nombre d'associations fonctionnent sur ce principe, pas toutes je suis d'accord; même chose pour les formations politiques qui ne sont pas toutes construites sur le principe de l'autorité du bureau, du secrétaire de cellule,..

Pour terminer, le "sang frais" amené par les jeunes générations permet souvent de briser ces obstacles et le meilleur barrage à l'émergence d'un pouvoir personnel, c'est une plus massive adhésion ( je ne parle pas d'encartement ) à des idées, des principes de changement, d'amélioration de la société.
Et le net, peut jouer un rôle attractif et novateur dans ce sens; par sa souplesse, son interactivité, et sa dissolution du rôle de responsable, il peut revivifier un mouvement associatif ( très puissant tout de même en France ), par une pratique, un mode de fonctionnement nouveau.

loïs

Messages : 37
Date d'inscription : 12/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: militantisme: Lequel et quels objectifs ?

Message  crabe à roulettes le Sam 12 Avr - 21:25

AUTO CENSURE

le militantisme n'est pas dans les choux
encore moins tel un poireaux debout
je me laisse aller aux aléas
des rangées de navets aux limaçons visqueux
à pestiférer aux oignons la biodiversité à ceux,
que mes patates se rebellent, devant cela,
jardinier des manifs, des sans papiers aux pq
je torche avec joie les bouses des réformes et ça sent bon la solidarité!


Dernière édition par crabe à roulettes le Dim 20 Avr - 10:53, édité 1 fois
avatar
crabe à roulettes

Messages : 32
Date d'inscription : 11/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: militantisme: Lequel et quels objectifs ?

Message  jeffe le Sam 12 Avr - 21:40

Oui Loïs
Je suis absolument d'accord avec toi. Ton analyse à beaucoup de bon sens.
Alors je reformulerais un peu mon propos.
Je dirais que le militantisme que nous connaissons est souvent un militantisme de "résistance" face à des situations injustes, (pour ne pas dire plus).
Mais je pense qu'il faut lui insuffler autre chose. et cet autre chose , en l'absorbant, le dépassera sans l'éteindre, mais en le réorientant (il le fera de lui même je pense). En le réorientant vers une action, et pas une réaction.
Soyons clair.
Le système que nous connaissons et qui gére (mal) notre vie est en état de survie artificielle.
Il n'a n'a plus pour longtemps.
Derrière, 2 options:
- une option totalitaire (c'est vers là où tend l'ultra libérale visiblement)
- une option humaniste globale.

Bon il est tard je continuerai plus tard.


Dernière édition par jeffe le Lun 14 Avr - 0:31, édité 1 fois
avatar
jeffe

Messages : 581
Date d'inscription : 16/03/2008
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: militantisme: Lequel et quels objectifs ?

Message  jeffe le Sam 12 Avr - 22:45

La question du net m'intéresse beaucoup, je crois en même temps qu'on ne pourra pas se passer des manif, physiquement, des millions de gens dans la rue, aura toujours plus d'impact qu'une pétition signée par des millions d'internautes, enfin, je crois...
Ecotone
La bulle internet est le liant. pour l'instant, il occupe seul l'espace citoyen. mais Ce sera ces millions d'internautes qui feront demain, car ils auront ré-appris grâce au net leurs vrais valeur et où est leur place: au cœur de la cité.
Quand aux manifs, sans doutes n'y échapperons nous pas, mais elles ne pourront être que violentes. Elles n'auront qu'une seule utilité: détruire. Détruire ce qui, du vieux, ne veut pas mourir.
Cela sera peut être ces mêmes internautes qui manifesteront, peu importe, mais attention au virage !
Si le projet de civilisation n'est pas prêt et CLAIR dans l'esprit de chacun, alors nous repartirons pour un tour de dictat de la politique politicienne. Et cela NON !
Je préfère encore continuer comme cela que de m'investir corps et âme pour au final me retrouver dans la même merde.
avatar
jeffe

Messages : 581
Date d'inscription : 16/03/2008
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: militantisme: Lequel et quels objectifs ?

Message  Admin le Lun 21 Avr - 11:31

Ce sujet portant, au départ, sur le militantisme s'est orienté vers un autre débat que vous pouvez suivre désormais ici:
Société Libertaire: Utopie ? Capitalisme Juste: Est-ce encore possible ?


Admin
Admin

Messages : 69
Date d'inscription : 16/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://les-pensees-actives.bbactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: militantisme: Lequel et quels objectifs ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum