View my page on Freemen
Derniers sujets
» LES PESEES ACTIVES S'ETEIGNENT
par Admin Dim 17 Mai - 20:17

» GOODBYE MISTER BUSH
par jeffe Mer 5 Nov - 11:47

» de passage
par jeffe Mar 4 Nov - 19:27

» Discours d'Yves Cochet à l'Assemblée Nationale
par jeffe Lun 20 Oct - 9:03

» Fin du Plan maladies rares
par jeffe Mar 14 Oct - 12:47

» Les bourses européennes plongent
par jeffe Sam 11 Oct - 9:08

» AU BORD DU GOUFFRE
par loïs Ven 10 Oct - 22:06

» Trois fous se disputant le monde…
par jeffe Ven 26 Sep - 11:38

» Nicolas Sarkozy, Thierry Meyssan et la CIA
par loïs Mar 19 Aoû - 8:25

» Croissance négative de -0,2% au deuxième trimestre dans la zone euro
par jeffe Ven 15 Aoû - 10:56

PROMOTION DU FORUM
booterForum: votez pour ce site

www.meilleurduweb.com : Votez pour ce site.
HEBERGEMENT DE FICHIERS
Hébergement de fichiers

Hébergement d'Images
partenaires et amis
Réseau de Blog FreeWOmen

Forum Expression Libre

Blog de Pierre JC Allard

Blog de Bettina

Site consacré à l'esprit libertaire

Flux RSS
Pour vous abonner au flux RSS des Pensées Actives, cliquez sur ce logo.

Flx RSS
Flux RSS Suivis
Visit the Widget Gallery
Mots-clés


Forum pour d’autres indicateurs de richesse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Forum pour d’autres indicateurs de richesse

Message  jeffe le Sam 26 Avr - 12:43

Comme toujours, un petit tour sur le blog de Danielle Mitterand Mémoires pour l'avenir, histoire de ne perdre aucun point de vue utile à notre prise de conscience.
Je me permets de me faire le relais, ici, de sa parole et de son engagement humaniste en vous livrant sa derniére publication.

23 avril 2008

Forum pour d’autres indicateurs de richesse

Depuis que notre Président a découvert, au début de l’année, que de nouveaux indicateurs semblaient intéresser l’opinion publique, il a confié à un cénacle d’économistes français et anglo-saxons, forcément distingués, pilotés par deux prix Nobel, le soin de faire au Gouvernement des propositions sur des « indicateurs complémentaires à ceux qui mesurent le taux de croissance »
De quoi s’agit-il ?

Dans le système dominant -dans tous les sens du terme- je veux parler du libéralisme, la richesse d’un pays est mesurée par le Produit intérieur brut (PIB) qui traduit le niveau et l’évolution de l’économie, des activités marchandes et des plus values qu’elles dégagent.
En revanche, le PIB ne donne aucune information sur les valeurs non marchandes, qui ne sont pas chiffrables, et les biens immatériels constitutifs de la qualité de vie et du bien être. Il existe, bien sûr, des indicateurs correspondant à ces biens (la santé, l’éducation, la sécurité sociale, l’environnement…) ; mais leur objet consiste seulement à guider et à évaluer les politiques publiques.
Ces indicateurs sont notoirement insuffisants et ne constituent que des instruments de pilotage dans la grande tradition de la planification française.

Le travail en cours dans la commission Stiglitz sera certainement utile, et même indispensable pour ceux qui souhaitent maintenir la suprématie du néo libéralisme. Leurs nouveaux indicateurs, auxquels les politiques feront dire ce qu’ils veulent, permettraient en effet de confirmer que seul est pris en compte ce qui a une valeur marchande jusqu’à rendre marchand ce qui ne doit pas l’être, les biens communs de l’humanité : l’éducation, la santé, l’accès à l’eau …

Ce n’est pas, vous pensez bien, mon avis.

Depuis 3 ans déjà, la Fondation France libertés travaille sur ce sujet à partir des travaux de Patrick Viveret, d’une part, et de notre expérience de terrain d’autre part. Nous sommes parvenu à 4 conclusions (provisoires).

Les nouveaux indicateurs :

  • Ne doivent pas être considérés comme de simples instruments de pilotage, complémentaires au PIB, mais doivent être une alternative au PIB.
  • Doivent rendre compte de l’impérieuse nécessité de mieux répartir les richesses existantes et de mettre fin à leurs accumulations indues.
  • Doivent prendre en compte les effets négatifs de l’exploitation outrancière des ressources naturelles et des dégradations du cadre de vie en objectivant les ravages provoqués par la marchandisation des biens publics mondiaux.
  • Doivent être conçus comme des moyens de mesurer les progrès des Droits de l’Homme.

S’agissant d’évaluer des biens non marchands qui concernent le bien être de chaque homme, la conception des nouveaux indicateurs doit être l’expression de la démocratie participative et ne faire appel à la science économique que comme un outil au service du bien commun, sans être imposés par les experts.

J’ai participé, hier, à la première réunion du « Forum pour d’autres indicateurs de richesses » qui s’est tenu à l’Assemblée Nationale à l’invitation de Pierre Alain Muet, Député du Rhône.
France-Libertés a contribué à la création de ce Forum il y a quatre mois et soutient son action. L’originalité de cette initiative tient à la forte représentation de la société civile et à la qualité du dialogue entre cette dernière et les économistes et universitaires qui nous ont rejoint (Patrick Viveret, Dominique Meda, Florence Jany-Catrice, Georges Menahem…).
Le hasard du calendrier a fait que, le même jour, à la même heure, se tenait la première réunion de travail de la commission Stiglitz…Fort courtoisement Joseph Stiglitz nous a fait passer un message dans lequel il manifeste son intérêt pour notre Forum.

Ma réponse tient en cette question :
Est-ce un premier pas vers un choix de société , vos nouveaux indicateurs seront-ils les outils de transformation de la société actuelle en société humaniste ?

Un économiste peut-il répondre à cette question ?

Je vous recommande aussi la lecture du document de Dominique Meda, cité par Mme Mitterand: Deux Nobel ne font pas le bonheur
avatar
jeffe

Messages : 581
Date d'inscription : 16/03/2008
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum