View my page on Freemen
Derniers sujets
» LES PESEES ACTIVES S'ETEIGNENT
par Admin Dim 17 Mai - 20:17

» GOODBYE MISTER BUSH
par jeffe Mer 5 Nov - 11:47

» de passage
par jeffe Mar 4 Nov - 19:27

» Discours d'Yves Cochet à l'Assemblée Nationale
par jeffe Lun 20 Oct - 9:03

» Fin du Plan maladies rares
par jeffe Mar 14 Oct - 12:47

» Les bourses européennes plongent
par jeffe Sam 11 Oct - 9:08

» AU BORD DU GOUFFRE
par loïs Ven 10 Oct - 22:06

» Trois fous se disputant le monde…
par jeffe Ven 26 Sep - 11:38

» Nicolas Sarkozy, Thierry Meyssan et la CIA
par loïs Mar 19 Aoû - 8:25

» Croissance négative de -0,2% au deuxième trimestre dans la zone euro
par jeffe Ven 15 Aoû - 10:56

PROMOTION DU FORUM
booterForum: votez pour ce site

www.meilleurduweb.com : Votez pour ce site.
HEBERGEMENT DE FICHIERS
Hébergement de fichiers

Hébergement d'Images
partenaires et amis
Réseau de Blog FreeWOmen

Forum Expression Libre

Blog de Pierre JC Allard

Blog de Bettina

Site consacré à l'esprit libertaire

Flux RSS
Pour vous abonner au flux RSS des Pensées Actives, cliquez sur ce logo.

Flx RSS
Flux RSS Suivis
Visit the Widget Gallery
Mots-clés


Besancenot espionné : une enquête ouverte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Besancenot espionné : une enquête ouverte

Message  jeffe le Mer 7 Mai - 17:43

Besancenot espionné : une enquête ouverte


NOUVELOBS.COM | 07.05.2008 | 15:27


Le parquet de Paris a ouvert, une enquête préliminaire après la plainte déposée par le porte-parole de la LCR qui aurait été "espionné" par une officine de renseignement privée.

Olivier Besancenot a décidé de porter plainte contre X après les informations de l'Express affirmant que l'ex-candidat à la présidentielle a été espionné pendant plusieurs mois par une officine privée de renseignement.
(c) Reuters

Le parquet de Paris a ouvert, mercredi 7 mai, une enquête préliminaire après la plainte déposée par le porte-parole de la LCR, Olivier Besancenot, qui aurait été "espionné", selon L'Express, par une officine de renseignement privée, a-t-on appris de source judiciaire.
"Le parquet a décidé d'ouvrir une enquête préliminaire", a indiqué cette source. Elle n'a pas précisé quel service de police était chargé
de l'enquête.
Le porte-parole de la Ligue communiste révolutionnaire (LCR) a déposé plainte contre X mercredi matin pour "atteinte à la vie privée, atteinte aux droits des personnes pouvant résulter des fichiers et traitements informatiques et violation du secret professionnel", a indiqué à l'AFP son avocat, Me Antoine Conte.

"Presse et protection des libertés"

La plainte a été déposée auprès de la section "Presse et protection des libertés" du parquet de Paris, a-t-il précisé. "Pendant plusieurs mois, d'octobre 2007 à janvier 2008 au moins, la vie d'Olivier Besancenot a été épiée, disséquée, mise en fiches par une officine de renseignement privée", affirme L'Express qui dit avoir eu connaissance d'un "rapport de surveillance" rédigé par cette officine.
"Une note confidentielle du 25 octobre résume les premières investigations sur le couple", explique l'hebdomadaire. "Un document du 14 janvier (bien janvier) recense les numéros de comptes de Besancenot et de sa compagne", ajoute-t-il.
L'enquête préliminaire, menée sous la houlette du parquet, doit notamment permettre d'identifier les auteurs et commanditaires de l'atteinte à la vie privée et de vérifier s'ils ont bénéficié d'éventuelles complicités dans l'administration. (AFP)
avatar
jeffe

Messages : 581
Date d'inscription : 16/03/2008
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Bernard Thibault espionné? Le leader syndical porte plainte

Message  jeffe le Jeu 12 Juin - 14:45

PARIS (Reuters) - Une enquête préliminaire de police a été ouverte après une plainte du secrétaire général de la CGT Bernard Thibault qui déclare avoir découvert mercredi du matériel électronique dans son véhicule de fonction, apprend-on au parquet d'Evry (Essonne) et de source policière.
(Publicité)

Le dirigeant syndical a annoncé lui-même sa découverte dans un communiqué et a porté plainte pour violation de domicile.

"Un, des individus, je ne sais pas, ont pénétré à mon domicile, dans mon véhicule, pour y installer du matériel électronique que les services de police qualifient pour l'instant de matériel de surveillance", a-t-il dit dans la soirée sur Europe 1.

"Je n'ai pas d'éléments d'explication, il y a des faits. (...) Si on me donne des explications, et compte sur les services de police pour m'y aider, des explications, je ne manquerai pas de le faire connaitre", a-t-il ajouté.

"Ce n'est pas une voiture parmi d'autres, ce n'est sans doute pas Bernard Thibault, mais peut-être plus le responsable syndical, mais ce ne sont que des suppositions", a-t-il conclu.

Bernard Thibault a dit à la police avoir fait la découverte mercredi matin en quittant son domicile de Draveil en compagnie de son agent de sécurité. Le parquet parle d'effraction de la porte du garage mais pas la police.

Bernard Thibault s'est ensuite rendu au commissariat local pour relater qu'il avait retrouvé dans sa voiture un tournevis et un fil électrique, ce qui l'avait amené à faire examiner son véhicule par des employés de la CGT.

Cette opération a amené la découverture d'un objet présenté selon les sources comme un boitier ou un carte électronique dans le véhicule de fonction, dit-on de source policière.

Le procureur a saisi la police judiciaire de Versailles et a demandé une expertise technique de l'objet découvert, afin de déterminer quel usage il pouvait en être fait. Le résultat est attendu dans quelques jours.

"UN PEU CURIEUX"

La piste d'un matériel d'écoute ou d'un outil susceptible de "pister" les déplacements du leader syndical est évoquée par le parquet. Les policiers devaient également procéder aux investigations habituelles en la matière, telles que recherches d'empreintes sur place.

Jean-Claude Mailly, le secrétaire général de Force ouvrière, a estimé que Bernard Thibault avait eu raison de porter plainte tout en jugeant cet incident "curieux."

"Je ne dis pas qu'il est parano. S'il a découvert ça, effectivement il a raison de porter plainte. C'est un petit peu curieux quand même", a-t-il dit sur France info.

"Si quelqu'un veut surveiller des syndicalistes, je ne sais pas qui, c'est quand même surprenant", a ajouté le dirigeant de FO.

Cet incident intervient au moment où la CGT, premier syndicat français, se trouve en pointe dans deux conflits sociaux.

L'un s'est traduit par une faible mobilisation mardi chez les fonctionnaires protestant contre des suppressions de postes. L'autre, sur le temps de travail et les retraites, débouchera sur une journée de mobilisation le 17 juin.

Le porte-parole du Parti socialiste Julien Dray s'est récemment alarmé des activités prêtées par la presse à des officines privées de renseignement.

Le porte-parole de la Ligue communiste révolutionnaire, Olivier Besancenot, a récemment porté plainte pour de possibles faits d'espionnage de sa vie privée rapportés par l'hebdomadaire l'Express. Une autre enquête est en cours à Paris.Reuters
avatar
jeffe

Messages : 581
Date d'inscription : 16/03/2008
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum