View my page on Freemen
Derniers sujets
» LES PESEES ACTIVES S'ETEIGNENT
par Admin Dim 17 Mai - 20:17

» GOODBYE MISTER BUSH
par jeffe Mer 5 Nov - 11:47

» de passage
par jeffe Mar 4 Nov - 19:27

» Discours d'Yves Cochet à l'Assemblée Nationale
par jeffe Lun 20 Oct - 9:03

» Fin du Plan maladies rares
par jeffe Mar 14 Oct - 12:47

» Les bourses européennes plongent
par jeffe Sam 11 Oct - 9:08

» AU BORD DU GOUFFRE
par loïs Ven 10 Oct - 22:06

» Trois fous se disputant le monde…
par jeffe Ven 26 Sep - 11:38

» Nicolas Sarkozy, Thierry Meyssan et la CIA
par loïs Mar 19 Aoû - 8:25

» Croissance négative de -0,2% au deuxième trimestre dans la zone euro
par jeffe Ven 15 Aoû - 10:56

PROMOTION DU FORUM
booterForum: votez pour ce site

www.meilleurduweb.com : Votez pour ce site.
HEBERGEMENT DE FICHIERS
Hébergement de fichiers

Hébergement d'Images
partenaires et amis
Réseau de Blog FreeWOmen

Forum Expression Libre

Blog de Pierre JC Allard

Blog de Bettina

Site consacré à l'esprit libertaire

Flux RSS
Pour vous abonner au flux RSS des Pensées Actives, cliquez sur ce logo.

Flx RSS
Flux RSS Suivis
Visit the Widget Gallery
Mots-clés


ETAT D'URGENCE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ETAT D'URGENCE

Message  jeffe le Sam 22 Mar - 12:01

Une chose tout à fait anodine que j'ai appris pendant mes études d'architecture mais qui est restait dans mon esprit comme un tatouage indélébile:
Le lierre qui couvre les murs de pierre est un véritable danger. En s'agrippant ainsi, il "pompe" la pierre jusqu'à la
destructurer chimiquement, allant parfois jusqu'à la rendre friable. On a vu des murs ne tenant debout que par la force du tronc de cette plante.
Arracher le lierre et le mur s'écroule. Laisser le lierre est le mur s'effritera un jour ou l'autre.
C'est comme cela que je ressens le monde du capitalisme d'aujourd'hui.
Le capital est le mur, l'ultra libéralisme est le lierre.
C'est tout l'édifice (la société) qui est menacé. Ce capitalisme a forgé les mentalités. Ce capitalisme a agencé toute les pièces de la maison "société". Qu'il s'effrite sous l'action de ce libéralisme et nous n'auront plus de toit. Certains optimistes pensent que les solutions émergeront d'elles même, Plus d'argent ? Ils feront du troc.Plus d'hôpitaux, ils se soigneront avec des plantes. Plus de maçons, ils construiront eux même leurs maisons.
Visions idylliques de l'âme humaine.
Déjà les stigmates des violences urbaines ont dessiné de plus sombres perspectives.
D'autant plus que les moralités, depuis longtemps sont régies et décidées par l'état et non plus par l'esprit.
Il n'y a qu'à constater l'incivilité régnant dans une population en temps de paix, pour imaginer les flots de violences qui s'abattraient sur nous si l'état n'avait plus force de loi.

L'état, de toute évidence, avec l'avènement de Sarkozy, est en train de pomper tout ce que le pays peut produire de richesse pour l'injecter dans le mur qui s'effrite.
Et le peuple de croire encore et toujours que l'état les protègera.

Le grand bond en arrière parait inéluctable. Mais faire l'autruche en se disant qu'on verra bien risque de rendre l'addition très très salé.
Moi je dirais même: acide.

Or si le peuple s'y mettait maintenant, il pourrait limiter la casse en s'organisant, non pas d'une manière politique, (quoique cela ne serait pas du tout inutile) mais d'une manière sociale, comme les Amap, les jardins familiaux, les systèmes alternatifs à l'argent, etc... et surtout en organisant sa propre solidarité.

Hélas, lorsque je vois qu'une simple pétition pour l'eau, si celle-ci n'est pas absolument vitale, aurait pu servir de "déclencheur" à une prise de conscience de l'urgence d'agir, ne reçoit que critiques acides, je suis plus que pessimiste.
Lorsque certains laissent aux seuls "inactifs" le soin de préparer les jardins familiaux qu'ils seront peut-être bien contents de trouver sur leur chemin pour les nourrir, je repense à "la cigale et la fournie" car si certains
commencent à s'organiser aujourd'hui, ils seront les proies de demain pour tout ceux qui refusent de voir ce qui les attends et qui viendront crier famine chez les fourmis leurs voisines.
avatar
jeffe

Messages : 581
Date d'inscription : 16/03/2008
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum