View my page on Freemen
Derniers sujets
» LES PESEES ACTIVES S'ETEIGNENT
par Admin Dim 17 Mai - 20:17

» GOODBYE MISTER BUSH
par jeffe Mer 5 Nov - 11:47

» de passage
par jeffe Mar 4 Nov - 19:27

» Discours d'Yves Cochet à l'Assemblée Nationale
par jeffe Lun 20 Oct - 9:03

» Fin du Plan maladies rares
par jeffe Mar 14 Oct - 12:47

» Les bourses européennes plongent
par jeffe Sam 11 Oct - 9:08

» AU BORD DU GOUFFRE
par loïs Ven 10 Oct - 22:06

» Trois fous se disputant le monde…
par jeffe Ven 26 Sep - 11:38

» Nicolas Sarkozy, Thierry Meyssan et la CIA
par loïs Mar 19 Aoû - 8:25

» Croissance négative de -0,2% au deuxième trimestre dans la zone euro
par jeffe Ven 15 Aoû - 10:56

PROMOTION DU FORUM
booterForum: votez pour ce site

www.meilleurduweb.com : Votez pour ce site.
HEBERGEMENT DE FICHIERS
Hébergement de fichiers

Hébergement d'Images
partenaires et amis
Réseau de Blog FreeWOmen

Forum Expression Libre

Blog de Pierre JC Allard

Blog de Bettina

Site consacré à l'esprit libertaire

Flux RSS
Pour vous abonner au flux RSS des Pensées Actives, cliquez sur ce logo.

Flx RSS
Flux RSS Suivis
Visit the Widget Gallery
Mots-clés


George W. Bush accusé de meurtre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

George W. Bush accusé de meurtre

Message  jeffe le Lun 4 Aoû - 5:27

L’information date de la semaine dernière, mais elle est largement passée inaperçue, et vaut la peine d’être remise en lumière. Le 25 juillet, des auditions se sont déroulées devant la commission judiciaire du Congrès des Etats-Unis, dans le cadre de la tentative, préparée par le député de l’Ohio Dennis Kucinich, de déclencher une procédure de destitution contre le président Bush.

Durant cette journée d’auditions, Vincent Bugliosi a accusé George W. Bush de meurtre. Ancien procureur de Los Angeles, il est connu pour avoir été chargé d’instruire l’affaire "Charles Manson" (l’assassin de Sharon Tate, femme de Roman Polanski), et pour avoir obtenu 21 condamnations pour meurtres... en 21 procès pour ce chef d’inculpation.

Durant son intervention, il a très succinctement repris l’argumentaire de son livre The Prosecution of George W. Bush for Murder, paru en 2008. Un ouvrage très polémique, devenu un best seller aux Etats-Unis, malgré un black-out presque total des grands médias (le New York Times a d’ailleurs évoqué ce phénomène médiatique le 7 juillet dernier).

L’ancien procureur a rappelé que le 1er octobre 2002, le président Bush avait été averti par 16 agences de renseignement américaines, dont la CIA, que l’Irak ne possédait pas d’armes de destruction massives. Le 7 octobre, Bush affirmait pourtant que l’Irak était une menace pour les Etats-Unis, en raison de sa possession d’armes de destruction massives. Bugliosi s’est servi ensuite de la mise en évidence de ce mensonge pour défendre l’idée que Bush était coupable de la mort de plus de 4.000 soldats américains, et plus de 100.000 civils irakiens (on parle là de morts "certifiées", certaines estimations allant bien au-delà).

Peu de temps après sa première intervention, il a repris la parole pour livrer cette très forte révélation :

"Le 31 janvier 2003, moins de deux mois avant que Bush n’ordonne l’invasion de l’Irak (...), Bush et le premier ministre britannique Tony Blair se sont réunis dans le bureau ovale avec six de leurs principaux conseillers, parmi lesquels le conseiller en chef de politique étrangère de Tony Blair, David Manning. Après la réunion, Manning prépara un compte-rendu de cinq pages, extrêmement sensible, résumant ce qui avait été dit durant la réunion. Il écrivit que George Bush, pas Tony Blair, George Bush était si inquiet de l’échec des inspecteurs des Nations Unies à trouver des armes de destruction massive en Irak, qu’il évoqua trois moyens possibles pour, je cite « provoquer une confrontation », fin de citation, avec Hussein, dont l’une était, je cite, je cite George Bush, « faire voler un avion de reconnaissance U2 au-dessus de l’Irak, peint aux couleurs des Nations Unies, et si Hussein tirait dessus », disait Bush, « il serait en violation des résolutions de l’ONU et cela justifierait notre entrée en guerre ». Donc Bush disait aux Américains, disait au monde, que Hussein était un danger imminent pour la sécurité de ce pays, mais derrière les portes closes, George Bush parlait de la manière de provoquer Hussein pour rentrer en guerre."

Le célèbre avocat s’était aussi exprimé, un peu plus tôt, sur MSNBC sur son action spectaculaire à l’encontre du président Bush. A 6 min 20 de la vidéo qui suit, il évoque la rencontre Bush-Blair décrite par David Manning.

Sur le blog Hot Potato Mash, on peut voir Vincent Bugliosi développer plus longuement son réquisitoire (en anglais).
____________________________
source: AgoraVox
avatar
jeffe

Messages : 581
Date d'inscription : 16/03/2008
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: George W. Bush accusé de meurtre

Message  Bettina le Mer 6 Aoû - 11:41

c'est effrayant d'avoir de tel personnage criminel à la tête de la première puissance mondiale, notamment militaire... ça me rappelle un peu Truman et sa volonté implacable de vouloir utiliser la bombe atomique sur le Japon en 1945...

Tout autre pays que les USA auraient été poursuivi et peut-être même condamné pour crime de guerre, crime contre l'humanité... Mais voilà, ce sont les USA et personne n'ose les poursuivre devant un tribunal international... ça ne leur vient même pas à l'idée ! On leur laisse le champ libre pour continuer à détruire le monde...

Oscar Wilde (1854-1900) disait : "Les États-Unis d'Amérique forment un pays qui est passé directement de la barbarie à la décadence sans jamais avoir connu la civilisation."

Le problème c'est que depuis le 20ème siècle, et ça Wilde n'a pas pu le constater, c'est qu'ils n'ont jamais abandonné la barbarie... elle est juste devenue un peu plus subtile : ils ont juste remplacé le fusil, le canon, par la bombe atomique, la bombe napalm...

Et ils ont changé de cible : après avoir passé le début de leur histoire à massacrer les Indiens, ils ont poursuivi en cherchant à détruire les communistes (Viet-nâm, Cuba...) et maintenant, ils se sont trouvés un nouveau terrain de chasse avec de nouvelles proies : les musulmans (Afghanistan, Irak, et, selon leur vœux, l'Iran... peut-être).

Plus ça va, plus j'ai l'impression que la Rome Antique (et son Néron ou Caligula) a pour descendant direct les USA...

Jusqu'à présent dans l'Histoire Humaine, tous les empires ont finit par disparaitre après avoir atteint un summum dans la barbarie ...

ça y est là maintenant, les USA ont atteint le summum dans ce domaine... ils sont la décadence parait-il depuis plus d'un siècle... elle est longue à venir leur chute définitive...

Peut-être la sentent-ils ? Et que c'est pour ça, comme un félin blessé grièvement, qu'ils sont encore plus agressifs, mordant jusqu'à leur dernier souffle ?
avatar
Bettina

Messages : 35
Date d'inscription : 12/04/2008
Age : 31

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum