View my page on Freemen
Derniers sujets
» LES PESEES ACTIVES S'ETEIGNENT
par Admin Dim 17 Mai - 20:17

» GOODBYE MISTER BUSH
par jeffe Mer 5 Nov - 11:47

» de passage
par jeffe Mar 4 Nov - 19:27

» Discours d'Yves Cochet à l'Assemblée Nationale
par jeffe Lun 20 Oct - 9:03

» Fin du Plan maladies rares
par jeffe Mar 14 Oct - 12:47

» Les bourses européennes plongent
par jeffe Sam 11 Oct - 9:08

» AU BORD DU GOUFFRE
par loïs Ven 10 Oct - 22:06

» Trois fous se disputant le monde…
par jeffe Ven 26 Sep - 11:38

» Nicolas Sarkozy, Thierry Meyssan et la CIA
par loïs Mar 19 Aoû - 8:25

» Croissance négative de -0,2% au deuxième trimestre dans la zone euro
par jeffe Ven 15 Aoû - 10:56

PROMOTION DU FORUM
booterForum: votez pour ce site

www.meilleurduweb.com : Votez pour ce site.
HEBERGEMENT DE FICHIERS
Hébergement de fichiers

Hébergement d'Images
partenaires et amis
Réseau de Blog FreeWOmen

Forum Expression Libre

Blog de Pierre JC Allard

Blog de Bettina

Site consacré à l'esprit libertaire

Flux RSS
Pour vous abonner au flux RSS des Pensées Actives, cliquez sur ce logo.

Flx RSS
Flux RSS Suivis
Visit the Widget Gallery
Mots-clés


Etat citoyen, dans quel état ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Etat citoyen, dans quel état ?

Message  jeffe le Sam 5 Avr - 8:02

Chers amis citoyens.

Tout d'abord, de quoi parle t'on ? Le citoyen: qu'est-ce que c'est VRAIMENT ?
J'aime assez me référer à cette phrase de JJ Rousseau:
« Le citoyen est un être éminemment politique (la cité) qui exprime non pas son intérêt individuel mais l'intérêt général. Cet intérêt général ne se résume pas à la somme des volontés particulières mais la dépasse. »
L'espace citoyen n'est pas un bistrot où l'on refait le monde à coup de demi. (mais il a son rôle aussi. Le bistrot, pas le demi, quoi que... :-)
L'espace citoyen est LE lieu de la démocratie où tout homme/femme devient égal en y entrant. Et il y entre non point pour y combattre mais pour y apporter ses "lumières".

Le citoyen ainsi nommé, prend à sa place à la hauteur de son savoir.
Ecouter est tout autant citoyen. Mais participer est une autre affaire.
La démocratie (en théorie) est un bien précieux mais si fragile.
Il suffira d'un seul, plus doué que les autres dans l'art de la rhétorique, pour qu'une contre-vérité devienne loi.
Donc celui qui, au forum des citoyens, prend la parole, endosse un habit fait de savoir mais aussi de morale.

Or donc voici deux valeurs, pour moi essentielles, en état "d'espèces menacées".
Le savoir: Qui aujourd'hui, écoute les sages, vrais philosophes, souvent discrets ?
La morale: Qui, aujourd'hui, parle VRAIMENT au nom de tous pour le bien de tous ?

La politique, au sens actuel de notre "vieille" république, a t-elle ces deux qualités ?

Or de nos jours, seule la politique, en édictant des lois par le pouvoir acquis, trace notre avenir.
Est-ce son rôle ?
A t-elle "savoir" et "morale" pour ainsi diriger nos vie ?
Pour ma part, la politique a perdu une chose essentielle, son "P" majuscule.
Le mot politique vient du grec politikè (« science des affaires de l'État »)
Autrement dit "gestionnaire", mais pas décisionnaire.
Le ré-investissement par le peuple de l'espace citoyen pose un problème à la 5iéme République.

Premièrement: En remettant en cause l'assemblée nationale, supposée être le lieu où députés (représentant du peuple - donc "le citoyen" ) - et le gouvernement ( donc le Politique ) afin d'y débattre des problèmes de la nation et d'y soumettre des lois pour résoudre ces problèmes. Est-ce le cas ?
Ou bien n'est-ce plus que le théâtre d'une lutte fratricide uniquement politique. Dans ce cas, où est le citoyen dans cet hémicycle ? Dans la rue certainement.
Petite remarque: le peuple, chaque fois que parole lui est donnée (élection) ou qu'il la prend (grève, manif) n'exprimerait-il pas son désir de "Citoyenneté" plutôt qu'un avis sur tel ou tel chose ?
Et qu'en est-il du Sénat ?
Et qu'en est-il de tout élu ?

Deuxièmement: cette montée de mouvement citoyen remet en cause le principe même de la "politique droite/gauche". Rendu officiellement obsolète (tout au moins en apparence et dans quel but ?) par l'actuel Président, laissé momentanément en friche, mais toujours omniprésente. Et de plus en plus inefficace.

Le moment est, je pense, propice, pour poser devant l'Histoire, cette question toute simple:

"Quel est notre projet de civilisation ?"


commentaire original posté sur : http://espace.citoyen.utc.free.fr/news/index.php
avatar
jeffe

Messages : 581
Date d'inscription : 16/03/2008
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum