View my page on Freemen
Derniers sujets
» LES PESEES ACTIVES S'ETEIGNENT
par Admin Dim 17 Mai - 20:17

» GOODBYE MISTER BUSH
par jeffe Mer 5 Nov - 11:47

» de passage
par jeffe Mar 4 Nov - 19:27

» Discours d'Yves Cochet à l'Assemblée Nationale
par jeffe Lun 20 Oct - 9:03

» Fin du Plan maladies rares
par jeffe Mar 14 Oct - 12:47

» Les bourses européennes plongent
par jeffe Sam 11 Oct - 9:08

» AU BORD DU GOUFFRE
par loïs Ven 10 Oct - 22:06

» Trois fous se disputant le monde…
par jeffe Ven 26 Sep - 11:38

» Nicolas Sarkozy, Thierry Meyssan et la CIA
par loïs Mar 19 Aoû - 8:25

» Croissance négative de -0,2% au deuxième trimestre dans la zone euro
par jeffe Ven 15 Aoû - 10:56

PROMOTION DU FORUM
booterForum: votez pour ce site

www.meilleurduweb.com : Votez pour ce site.
HEBERGEMENT DE FICHIERS
Hébergement de fichiers

Hébergement d'Images
partenaires et amis
Réseau de Blog FreeWOmen

Forum Expression Libre

Blog de Pierre JC Allard

Blog de Bettina

Site consacré à l'esprit libertaire

Flux RSS
Pour vous abonner au flux RSS des Pensées Actives, cliquez sur ce logo.

Flx RSS
Flux RSS Suivis
Visit the Widget Gallery
Mots-clés


La Via Campesina : International Peasant Movement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Via Campesina : International Peasant Movement

Message  jeffe le Ven 6 Juin - 13:40

La Via Campesina : International Peasant Movement

Organisation
La Voix des paysans et des paysannes du monde Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Qui sommes-nous ?
Nous sommes un mouvement international de paysans, de petits et moyens producteurs, de sans terre, de femmes et de jeunes du milieu rural, de peuples indigènes et de travailleurs agricoles. Nous défendons les valeurs et les intérêts de base de nos membres. Nous sommes un mouvement autonome, pluraliste et multiculturel, indépendant de toute organisation politique, économique ou autre. Nos membres viennent de 56 pays d'Asie, d'Afrique, d'Europe et des Amériques.

Comment La Vía Campesina a-t-elle été créée ?
En mai 1993, la première Conférence de La Vía Campesina s'est tenue à Mons (Belgique), où elle a été constituée en tant qu'organisation mondiale, et où ses premières lignes stratégiques et sa structure ont été définies. La 2e Conférence a eu lieu en 1996 à Tlaxcala (Mexique) ; la 3e en 2000 à Bangalore (Inde), et la 4e en 2004 à São Paulo (Brésil).

Quelles sont nos objectifs principaux ?
Le principal objectif de La Vía Campesina est de développer la solidarité et l'unité dans la diversité parmi les organisations de petits producteurs, afin
de promouvoir des relations équitables entre les hommes et les femmes, ainsi que des relations économiques d'égalité et de justice sociale, la préservation et la conquête de la terre, de l'eau, des semences et des autres ressources naturelles, la souveraineté alimentaire, une production agricole durable ainsi qu'une égalité basée sur les petits et moyens producteurs.

Que défendons-nous ?

* La production paysanne et familiale

La Vía Campesina défend un modèle d'agriculture paysanne et familiale basée sur la production durable, avec des ressources locales et en harmonie avec la culture et les traditions des communautés. Les paysans et les petits producteurs ont une grande expérience liée aux ressources disponibles localement. Nous sommes en mesure de produire une grande quantité de nourriture de qualité avec très peu d'intrants externes. Notre production est principalement destinée à la consommation familiale, et les excédents peuvent être vendus sur les marchés locaux.

* La souveraineté alimentaire des peuples

La souveraineté alimentaire est le DROIT des peuples, des pays ou de groupes de pays à définir leurs politiques agricoles et alimentaires, sans faire
du dumping dans d'autres pays. La souveraineté alimentaire organise la production et la consommation alimentaire selon les besoins des communautés locales, en donnant la priorité à la production pour la consommation familiale et locale. La souveraineté alimentaire inclut le droit à protéger et à réguler l'agriculture et l'élevage au niveau national, et à protéger le marché local du dumping des excédents alimentaires et des importations à bas prix en provenance d'autres pays. Les sans terre, les paysans et les petits producteurs doivent avoir accès à la terre, à l'eau, aux semences, à des moyens de production et à des services publics adaptés. La souveraineté et la durabilité alimentaires doivent être prioritaires par rapport aux politiques commerciales.

* Une production alimentaire et des chaînes d'approvisionnement décentralisées

Le modèle actuel de l'agro-industrie a été délibérément dessiné pour une intégration et une domination verticale de l'agriculture. Ce modèle exploite les travailleurs, et concentre le pouvoir économique et politique au sommet de la pyramide. La Vía Campesina défend un modèle décentralisé où la production, la transformation, la distribution et la consommation sont contrôlées par les peuples, les communautés elles-mêmes, et non par des entreprises transnationales.

Quelles sont nos dates importantes ?
Pour globaliser la lutte contre l'injustice et le néolibéralisme au niveau mondial, La Vía Campesina a deux rendez-vous importants :
1. Le 17 avril : la journée internationale de la lutte paysanne Des organisations partout dans le monde commémorent l'assassinat de 19 paysans qui luttaient pour la réforme agraire à Eldorado dos Carajas (Brésil), le 17 avril 1996.

2. Le 10 septembre : la journée de la lutte internationale contre l'OMC Le 10 septembre 2003, M. Lee Kyun Hae, paysan coréen, s'est donné un coup de poignard fatal lors d'une grande manifestation de protestation contre l'OMC à Cancun, au Mexique. Il portait une banderole qui disait « L'OMC tue les paysans ».
avatar
jeffe

Messages : 581
Date d'inscription : 16/03/2008
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum